work

Système de gestion de contenu

Système de gestion de contenu

Le CMS (Content Management System) ou “système de gestion de contenu” est un environnement de développement utilisant une base de données qui permet de concevoir et d’administrer totalement l’apparence et le contenu d’un site web.
Il existe deux types de CMS sur le marché : 
– les CMS Open Source (gratuits et libres de droits)
– les CMS payants développés par des agences web

Les CMS Open Source :

De nombreux CMS Open Source (gratuits et libres de droits) existent aujourd’hui sur le marché. Parmi les plus populaires : Joomla!, WordPress, Drupal, Typ03…
Des dizaines de milliers de sites web par le monde sont développés à partir de ces CMS. En 2021, plus de 40% des sites web dans le monde sont construits sur la base du CMS WordPress.org
Vous l’aurez compris, la quasi-totalité des agences web utilisent des CMS Open Source pour des raisons évidentes de coûts de production, et de standardisation.

Les CMS payants :

Certaines agences web proposent des sites web conçus sur la base de CMS développés par ces mêmes agences et qui en font un argument de vente.
Il est certain que cet argument est un gage de compétence de la part de ces agences car le développement d’un CMS est une affaire complexe qui nécessite une parfaite maîtrise des langages de programmation qu’il est nécessaire de connaître pour fabriquer un produit de ce type.

Les plateformes en ligne :

Pour des raisons de coût, il peut être tentant, pour une petite entreprise, de construire son site web à partir d’une plateforme en ligne “gratuitement en quelques minutes” (slogan souvent employé). Il en existe plus d’une douzaine sur le marché.

Lequel choisir ?

Un CMS payant est la propriété de l’agence qui l’a conçu. Ces CMS sont souvent plus sécurisés que les CMS Open Source car leurs failles sont de facto moins connues, donc moins susceptibles d’être attaquées par des pirates (ne nous voilons pas la face, c’est une réalité !)
L’inconvénient de ce choix est que vous serez dépendant de l’entreprise qui aura utilisé ce CMS pour fabriquer votre site. 
Imaginez que, pour une raison quelconque, vous souhaitiez confier l’administration de votre site à une autre agence. Il y a peu de chance que cette nouvelle agence puisse obtenir les informations nécessaires sur le CMS utilisé par un concurrent !

En choisissant un CMS Open Source, le jour ou vous souhaitez confier l’administration de votre site web à une autre agence, vous êtes assurés d’en trouver une qui connaît le CMS utilisé.
De plus, si vous souhaitez administrer vous-même votre site (cela passe évidemment par un apprentissage minimum de l’interface d’administration du CMS), vous trouverez sur le web des dizaines de liens vers des forums, des cours en ligne, des sites officiels qui vous apporteront l’aide nécessaire.

En vous orientant vers la construction de votre site web sur une plateforme en ligne, vous devez savoir ceci :

– C’est gratuit, mais pas tout à fait :

le nom de domaine ne vous appartient pas, il n’est pas personnalisé. Il sera de la forme nom_de_la_plateforme.votre-site.com, ce qui, en matière de référencement n’est pas optimal,

la plateforme peut vous contraindre à diffuser de la publicité sans rapport avec votre activité,

Pour vous affranchir de ces contraintes, il vous faudra prendre un abonnement (quelques euros par mois)

– Le site que vous aurez construit reste la propriété de la plateforme : vous ne pourrez pas récupérer le contenu de votre site pour l’installer chez un autre hébergeur.